Lecture:
Ce que vous devez avoir en tête avant de changer de mutuelle

Délai de carence, bonus de fidélité, frais de souscription : ce que vous devez avoir en tête avant de changer de mutuelle

Adrien Millet
Publié le 2021-08-30

Vous trouvez que votre complémentaire santé n'a pas un bon service client ? Vous ne parvenez pas à obtenir facilement le détail de vos remboursements ? Vos besoins ont évolué et votre contrat actuel ne propose plus une couverture suffisante ? Vous avez trouvé une complémentaire santé offrant des garanties similaires pour moins cher, par exemple en utilisant notre comparateur ?

Cela signifie qu'il est peut-être temps de changer de complémentaire santé.

Le changement de complémentaire santé n'est pas à prendre à la légère : une complémentaire santé représente un investissement parfois important.

Voici toutes les informations à avoir en tête avant de changer de complémentaire santé.

Pouvez-vous changer de complémentaire santé ?

Pour envisager de changer de complémentaire santé vous devez tout d'abord... voir si vous en avez la possiblité !

  • Si vous avez souscrit à votre contrat depuis moins d'un an, vous êtes engagé et vous ne pouvez pas résilier pour l'instant votre contrat
  • Si vous êtes salarié du secteur privé et que vous souhaitez changer de mutuelle, sachez qu'il n'est possible de changer de contrat que dans certains cas de figure : travail à temps partiel, faibles revenus, ou le fait de disposer déjà d'une mutuelle en tant qu'ayant droit. La plupart des salariés ne peuvent donc pas changer de complémentaire santé.

Dans tous les autres cas de figure, c'est-à-dire, si vous avez un contrat individuel et que vous êtes assuré depuis plus d'un an, vous pouvez changer de mutuelle santé !

Vous êtes éligible au changement de complémentaire santé ? Voici toutes les informations à avoir en tête lorsque vous cherchez une mutuelle plus avantageuse.

Attention au délai de carence

Certaines complémentaires santé ont des délais de carence : au cours des premiers mois d'adhésion certains types de dépenses vont être peu ou pas pris en charge (en dehors des remboursements effectuées par la Sécurité sociale).

Cela concerne sourtout certains remboursements assez rares, mais coûteux comme par exemple les remboursements des dépenses d'hospitalisation. Ces contrats prévoient cependant une exception en cas d'accident. Le délai de carence s'échelonne de 1 à 3 mois en général.

Conclusion : si vous avez prévu d'effectuer une opération l'hôpital dans les moins suivant votre souscription à un contrat de complémentaire santé, lisez bien les petites lignes de votre contrat pour savoir s'il existe un délai de carence ! Vous n'aurez en revanche pas de délai de carence si vous êtes hospitalisé pour cause d'accident.

Attention aux bonus fidélité

Pour éviter que vous ne partiez, certaines mutuelles offrent des bonus fidélité.

Et le phénomène est loin d'être anecdotique : 61% des contrats de complémentaire santé proposés par Mutualib offrent des bonus de fidélité. Ces bonus de fidélité consistent en des augmentations de la prise en charge des dépenses santé. Concrètement, pour un prix identique, hors évolution du prix lié à votre âge, votre complémentaire santé va mieux vous rembourser certaines dépenses santé après plusieurs années d'ancienneté.

Prenons quelques exemples :

  • Pour les contrats Asaf Osalys 100% santé, voici les exemples pour les remboursements de certaines dépenses qui progressent à partir de la troisième année :
    • Matériel médical : Appareillages ou prothèses (hors lunettes et aides auditives) tels que définis sur la liste des produits et prestations remboursables du régime obligatoire : remboursement de +15 € par an pendant 5 ans (soit un bonus maximal acquis de 75 €)
    • Médecine naturelle: remboursement de +15 € par an pendant 5 ans (soit un bonus maximal acquis de 75 €)
    • Optique, équipement à tarif libre : remboursement de +15 € par an pendant 5 ans (soit un bonus maximal acquis de 75 €)
  • Pour les contrats April Santé Senior, certains remboursements augmentent :
    • Optique, équipement à tarif libre : remboursement de +50€ à partir de la 2ème année
    • Prothèses dentaires: remboursement de +50% à partir de la 2ème année

Attention aux frais de souscription

L'immense majorité des contrats de complémentaire santé pratique des frais de souscription : parmi l'ensemble des contrats distribués par Mutualib, les contrats Néoliane Eco sont les seuls pour lesquels il n'y a pas de frais de souscription. Les frais de souscription correspondent à une somme fixe, à payer avec la première cotisation.

Les frais de souscription restent cependant assez modérés : pour les contrats distribués par Mutualib, ils s'échelonnent de 10€ à 20€.

Conclusion

Voici les questions à vous poser avant de souscrire à un nouveau contrat :

  • quelles sont vos garanties actuelles (c'est-à-dire, en intégrant l'éventuel bonus fidélité) ?
  • avez-vous prévu d'effectuer une opération à l'hôpital au cours des prochains mois ?
  • Et finalement : la différence de prix entre le nouveau contrat et le contrat actuel compense-t-elle le délai de carence, le bonus de fidélité et les frais de souscription ?

Pour compenser le délai de carence, le bonus de fidélité et les frais de souscription, nous vous recommandons de souscrire à un nouveau contrat si ce dernier vous permet de réaliser une économie d'au moins 5% sur le montant des cotisations, à garanties identiques.

Autres articles dans le même thème