Lecture:
Chiropracteur : quel remboursement en 2021?

Chiropracteur : explication et prise en charge

Maëva Prual
Publié le 2021-06-24

Les médecines naturelles séduisent de plus en plus les Français et la chiropraxie ne fait pas exception. Mais comment est-ce pris en charge en France ?

Qu’est-ce qu'un chiropracteur ?

La chiropraxie fait partie des médecines naturelles ou médecines douces . Elle s'appuie sur une philosophie particulière, selon laquelle le système relierait les tourments de l'âme avec les maux du corps.

La chiropraxie est surtout axée sur tout ce qui touche à la colonne vertébrale et à son lien avec le système nerveux . C'est une technique basée sur des manipulations douces, souvent réalisées à mains nues, afin de libérer les nerfs et de soulager les douleurs. Elle se focalise ainsi surtout sur les douleurs du dos.

Chiropraxie et ostéopathie : quelle différence ?

Les personnes souffrant de douleurs lombaires peuvent faire appel à la fois au chiropracteur mais aussi à l'ostéopathe. Mais quelle est la différence entre ces deux praticiens?

L'ostéopathe s'occupe des douleurs dans leur globalité. Il va prendre en compte à la fois la colonne vertébrale mais aussi les articulations, les ligaments, les muscles et même le crâne. Il essaie de remonter à la cause de la douleur et ne se concentre pas uniquement sur l'endroit où elle se déclenche.

A l'inverse, le chiropracteur va se focaliser presque uniquement sur la colonne vertébrale. 90% de son travail va consister en des manipulations vertébrales. Le but est de soulager les douleurs et de restaurer un bien-être général en se concentrant sur l'union entre la colonne vertébrale et le système nerveux.

La petite histoire de la chiropraxie :

La chiropraxie est une discipline très développée en Amérique du Nord. Elle a vu le jour en 1895 au États-Unis. C'est Daniel David Palmer qui en est le fondateur. Une première école, à laquelle il a donné son nom, est inaugurée en 1897.

En 2005, l'Organisation Mondiale de la Santé publie un guide des lignes directrices de la pratique de la chiropraxie et met en place des normes de sécurité. Elle recommande même aux pays membres de reconnaître et de réglementer la discipline.

Pourquoi consulter un chiropracteur ?

Il est conseillé de consulter un chiroprateur :

  • Si le patient rencontre des douleurs dans le bas du dos (lombalgies mécaniques), au niveau des cervicales, ou encore au coccyx ;
  • Si le patient est atteint d'une sciatique, de torticolis, de tendinites ou de lumbagos
  • Si le patient souffre de céphalées d'origine cervicale
  • Si le patient a des vertiges
  • Si le patient a des douleurs au niveau des genoux, des épaules, des omoplates, aux talons, aux chevilles.

Comment se déroule une consultation chez le chiropracteur ?

La consultation se déroule en 3 étapes :

  • Le praticien commence toujours par un interrogatoire sur les antécédants médicaux et la raison de la visite. Puis, il procède à un examen physique global afin de détecter le problème.
  • La seconde étape est celle de la manipulation. C'est la plus grande partie de la consultation.
  • La séance se termine par des conseils en termes de postures, de nutrition ou d'hygiène de vie, afin de prévenir de futures maux

Comment bien choisir son chiropracteur ?

Aujourd’hui, on compte environ 1400 chiropracteurs en France. Ils sont tous issus de la même formation, suivie à l’Institut franco-européen de chiropratique (IFEC).

Quelle prise en charge pour un consultation chez un chiropracteur ?

Les séances de naturopathie coûte entre 45€ et 80€ . Étant donné que la discipline n’est pas reconnue, les consultations ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale.

Néanmoins, certaines mutuelles prennent en charge ces consultations. Cela dépend du contrat et de la couverture choisie. Souvent, un forfait pour la chiropraxie ou pour les médecines douces en général, est alloué avec une somme fixe à dépenser par an.

Comparer les mutuelles qui prennent en charge les consultations chez le chiropracteur

Autres articles dans le même thème