Lecture:
Ostéopathe : quels remboursements en 2021?

Ostéopathie : prise en charge et explications

Maëva Prual
Publié le 2021-06-23

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie fait partie de la médecine naturelle . Le praticien utilise des techniques manuelles douces et des manipulations des muscles et articulations afin de traiter des problèmes mécaniques. La discipline s’appuie sur les principes fondateurs suivants :

  • Le corps est une unité
  • Les fluides circulent librement dans le corps
  • Tout blocage d’ordre mécanique a une répercussion sur le bon fonctionnement d’une fonction vitale

Autrement dit, il aborde le corps dans son ensemble afin de soulager une douleur ou débloquer un membre. Il se concentre sur le squelette les viscères ou encore le crâne. Il s’agit de retrouver un équilibre général dans tout le corps, grâce à 4 formes de manipulations :

  • les manipulations fonctionnelles, qui mobilisent les tissus pour détendre;
  • les manipulations viscérales, qui rendent leur pleine efficacité au foie, à la rate et aux intestins;
  • les manipulations structurelles, qui libèrent les points de blocage ;
  • les manipulations crâniennes, qui agissent sur les os du crâne pour lui redonner souplesse et améliorer la respiration.

L'ostéopathie est arrivée en Europe au début du XXème siècle

La discipline voit le jour à la fin du XIX. C’est un médecin américain, Andrew Taylor Still qui énonce en 1874 les principes de l’ostéopathie avant de fonder la première école en 1892 à Kiskville. Ce n’est qu’en 1917 que l’ostéopathie arrive en Europe et la discipline se répand peu à peu. En 1950, Paul Gény ouvre l’École Française d’Ostéopathie à Paris. Mais il faudra attendre le 4 mars 2002 et la loi relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé pour que l’ostéopathie soit reconnue.

Comment se déroule une consultation avec un ostéopathe ?

Une séance d’ostéopathie dure environs 45 minutes et commence toujours par un interrogatoire du patient pour pouvoir déterminer où souffre le patient et ses troubles. Il sert également à faire un bilan des antécédents médicaux (opérations, fractures, chocs, maladies). Ensuite, il procède aux manipulations.

Il est conseillé de prévoir une tenue confortable afin de faciliter le travail à l’ostéopathe et pour le patient d’être plus à l’aise.

Quelle différence avec un masseur-kinésithérapeute ?

L’ostéopathie est une discipline à part entière, ce n’est pas une branche de la kinésithérapie mais si l’ostéopathe peut également être un kinésithérapeute. Ces derniers sont des auxiliaires de santé encadré par le code de la santé publique . A la différence de l’ostéopathe qui aborde le corps dans sa globalité, le kinésithérapeute va se concentrer sur la zone douloureuse.

Le kinésithérapeute est un professionnel ayant un diplôme : il est donc recommandé de choisir son praticien selon la liste des diplômés répertoriés sur le site de l'Union Fédérale des Ostéopathes de France (UFOF)

Quelle prise en charge pour un consultation chez un ostéopathe ?

Le prix d’une consultation chez un ostéopathe varie entre 40 et 80 euros. Bien que la discipline, et notamment le diplôme d’ostéopathe, soit approuvée par l’État, elle n’est pas reconnu par l’Ordre des médecins et les séances ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale .

Toutefois, certaines mutuelles prennent en charge ces consultations. Cela dépend du contrat et de la couverture choisie. Souvent, un forfait pour l’ostéopathie est alloué avec une somme fixe à dépenser par an.

Autres articles dans le même thème