Lecture:
Naturopathe : quel remboursement en 2021?

Naturopathe : explication et prise en charge

Maëva Prual
Publié le 2021-06-23

Les médecines naturelles séduisent de plus en plus les Français et la naturopathie ne fait pas exception. Alternative à la médecine allopathique et aux traitements médicamentaux, elle a été reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé (l’OMS) comme étant la 3e médecine traditionnelle au monde, après la médecine traditionnelle chinoise et la médecine Ayurvédique. Mais comment est-ce pris en charge en France ?

Qu’est-ce qu'un naturopathe ?

La naturopathie fait partie des médecines naturelles ou médecines douces . Elle a la particularité d’être une médecine holistique, autrement dit, c’est une médecine qui s’intéresse au patient à la fois physiquement, mentalement mais aussi sur le plan émotionnel. Il s’agit d’étudier le patient dans son environnement, de prendre tous les aspects de sa vie en considération. Le naturopathe va chercher à comprendre la cause qui fait apparaître tel ou tel symptôme, sans s’arrêter à celui-ci. Le symptôme importe bien moins que la cause. Selon L’OMS , “la naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques.”

La naturopathie est axée sur la prévention plus que sur la guérison. Le naturopathe n’est pas un médecin, il ne peut donc rien prescrire, ni médicaments ni examens ni actes médicaux. Il faut plutôt le voir comme un guide qui accompagne son patient dans la vie quotidienne. Il donne des conseils d’hygiène de vie pour être mieux dans son corps et dans sa peau.

Plusieurs techniques naturelles sont utilisées :

  • Le naturopathe peut conseiller à un patient de changer ses habitudes alimentaires, afin d’avoir une alimentation plus saine et équilibrée.
  • Le sport et l’activité physique sont également conseillés par le naturopathe afin de retrouver un bon équilibre physique et nerveux.
  • Il peut aussi donner des conseils afin de mieux gérer le stress et les émotions
  • Il peut également utiliser les huiles essentielles et les herbes

La naturopathie : une philosophie de vie reposant sur 4 piliers

La naturopathie est une forme de médecine qui s’appuie sur une philosophie bien particulière qui se découpe en 4 pilliers :

  • Le premier a pour mantra : « Primum non nocere » qui veut dire en latin « D’abord ne pas nuire ». Autrement dit, il s’agit de ne pas proposer des traitements qui pourraient aggraver un mal-être.
  • Le deuxième pilier met en exergue le fait que le corps humain possède en lui une capacité d’auto-guérison. Cela vient du latin « Vis medicatix naturae » qui signifie « La nature recèle son propre pouvoir de guérison ».
  • Le rôle du naturopathe est de remonter à la cause. C’est pourquoi, le troisième pilier est « Tolle causam », traduit par « Découvrir et traiter la cause ».
  • Enfin, le dernier pilier est celui de l’enseignement. Il s’agit de transmettre au patient un savoir sur le fonctionnement de son corps et sur les moyens naturels de le soigner.

La naturopathie a connu un renouveau dans les années 70

La naturopathie est une technique ancestrale , héritée du médecin grecque Hippocrate. Pendant longtemps, la naturopathie a été la médecine la plus utilisée en occident et ce jusqu’au XXe siècle. La découverte des médicaments chimiques et la médecine allopathique que l’on connait aujourd’hui ont peu à peu remplacé la naturopathie pour devenir la médecine de référence.

Toutefois, un Allemand, Benedict Lust, fonde officiellement la naturopathie en 1902 à New York en inaugurant la première école. Mais il faudra attendre les années 1970 pour qu’elle connaisse un nouvel essor, si bien qu’en 1983, l’OMS recommanda aux autorités médicales de tous les pays d'intégrer la naturopathie aux services de santé publics.

En France, c’est Pierre Valentin Marchesseau dans les années 30 et plus récemment André Roux qui ont défini les principes de la naturopathie française.

Comment se déroule une consultation chez un naturopathe ?

La première séance sert à dresser un profil du patient, de déterminer ses habitudes alimentaires, ses habitudes de sommeil et également de savoir s’il a des antécédents médicaux. Ainsi, elle commence par un interrogatoire. Il va ensuite établir un bilan de vitalité. Il s’agit d’une sorte d’état des lieux pour mesurer l’état de forme du patient. Il va ensuite établir un programme personnalisé que le patient va pouvoir intégrer dans sa vie quotidienne afin d’améliorer son hygiène de vie.

Comment bien choisir son naturopathe ?

Attention, le métier de naturopathe n’étant pas reconnu par l’État, quiconque peut se prétendre l’être, sans en avoir les compétences. Toutefois, l’État, depuis 2019 , a reconnu un diplôme de Conseiller en naturopathie qui peut être délivré par deux écoles :

Par ailleurs, il existe également d’autres écoles qui sont agrées par la Fédération française des Écoles de Naturopathie (FÉNA) . C’est la référence en matière de qualité de formation, car elle a été créée dans l’optique d’assurer des formations solides et sérieuses afin de former des professionnels capables de se montrer à la hauteur des exigences demandées par le métier.

Quelle prise en charge pour un consultation chez un naturopathe ?

Les séances de naturopathie coûte entre 50€ et 100€ . Étant donné que la discipline n’est pas reconnue, les consultations ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale.

En revanche, certaines mutuelles remboursent (au moins partiellement !) les consultations en médecine naturelle.

Comparer les mutuelles qui prennent en charge les consultations chez le naturopathe

Autres articles dans le même thème