Lecture:
Orthoptiste : quels remboursements en 2021?

Orthoptiste : explication et prise en charge

Maëva Prual
Publié le 2021-07-09

Qu’est-ce qu’un orthoptiste ?

L’orthoptiste est un praticien spécialiste des yeux. Contrairement à l’ophtalmologue , ce n’est pas un médecin mais un auxiliaire médical, tout comme le kinésithérapeute , l’infirmier , l’orthophoniste et le podologue . Il s’occupe plus particulièrement de la rééducation, de la réadaptation des yeux, ainsi que du dépistage de certaines maladies oculaires.

L’orthoptiste peut être définit de la manière suivante "L'orthoptiste est un professionnel de santé spécialisé dans la prise en charge des troubles visuels tels que les troubles de la vision binoculaire, les strabismes, les paralysies oculomotrices. Il travaille sur prescription du médecin ophtalmologue", selon la praticienne Aude Yvelin.

Pour prendre rendez-vous, il est possible de consulter au sien d’un cabinet privé mais aussi au sien d’une maison médicale qui rassemble l’ophtalmo et l’orthoptiste. En effet, ces deux praticiens travaillent, le plus souvent en étroite collaboration. D’autres exercent au sein d’un centre hospitalier ou de rééducation.

L’orthoptiste est un professionnel de la santé, qui a fait 3 ans d’étude au sein d’un des 16 instituts de formation rattachés à une UFR de médecine. Au bout des 3 ans, l’étudiant obtient un certificat de capacité d’orthoptiste , reconnu par l’état.

Qui est concerné par une consultation chez l’orthoptiste ?

Il n’y a pas d’âge pour les consultations ; l’orthoptiste règle aussi bien les troubles des mineurs que des adultes. Il est possible de consulter un orthoptiste pour différentes raisons :

  • strabisme,
  • amblyopie ( atteinte fonctionnelle ou organique de la fonction visuelle d’un œil ou des deux),
  • diplopie (vision double),
  • céphalées,
  • vertiges, troubles de l’équilibre,
  • vision trouble
  • larmoiements picotements oculaires,
  • fatigue visuelle, concentration peu soutenue,
  • difficultés d’adaptation aux lunettes,
  • difficultés dans les apprentissages scolaires (lecture , écriture , copie , géométrie),
  • un bébé qui ne joue pas, ne fixe pas, ne s’intéresse pas à son entourage,
  • un enfant qui se rapproche de la télé et qui se tient trop près de son livre,
  • chutes répétées chez la personne âgée,
  • troubles musculo-squelettiques et douleurs posturales,
  • troubles neuro visuels.

Outre cela, les personnes passant beaucoup de temps devant les écrans peuvent être amenées à consulter un orthoptiste. En effet, une très grande exposition à la lumière bleue peut provoquer des fatigues oculaires.

Comment se déroule une consultation chez l’orthoptiste ?

LComme chez la plupart des professionnels de santé, une consultation chez l’orthoptiste débute par un interrogatoire. Il s’agit pour le praticien de déterminer la genèse du problème et de faire le point sur les raisons de la consultation. Les antécédents médicaux du patient seront aussi évoqués et analysés.

S’ensuit un test d’acuité visuelle. Autrement dit, l’orthoptiste va mesurer la capacité du patient à discerner les détails.

La consultation se termine par un bilan orthoptique. Il s’agit d’établir les capacités visuelles, motrices et sensorielles du patient, grâce à plusieurs tests visuels. L’orthoptiste peut, par exemple, mesurer la pression intérieure de l’œil, déterminer l’épaisseur de la cornée, effectuer des radiographies, ou encore analyser le fond de l’œil.

Tous ces examens permettent ensuite de dresser un bilan de la vision du patient, afin de proposer la meilleure rééducation possible. Celle-ci consiste à proposer des exercices ciblés améliorant l’efficacité visuelle du patient.

Quel remboursement pour une consultation chez l’orthoptiste ?

Un rendez-vous chez un orthoptiste ne peut être pris que sur avis d’un médecin traitant ou d’un ophtalmologue. Ainsi, pour être remboursé, il faut obligatoirement être dans le parcours de soins coordonnés et l’ordonnance médicale doit dater de moins de 6 mois .

Le taux de remboursement par la Sécurité sociale (hors Alsace Moselle) d'une consultation chez un orthophoniste est fixé, comme pour tous les auxiliaires médicaux, à 60% pour un tarif de base de 16,13€. Il faut ensuite retirer 0,50€ correspondant à la franchise médicale.

Autres articles dans le même thème