Lecture:
Infirmier libéral : quel remboursement en 2021?

Une consultation chez un infirmier libéral : quel est la prise en charge?

Maëva Prual
Publié le 2021-06-08

Dans quels cas faut-il consulter un infirmier ?

Certains traitements ou certaines pathologies peuvent nécessiter des soins médicaux réguliers, le plus souvent réalisés par un infirmier à domicile. Souvent, suite à une hospitalisation ou une affection de longue durée, des soins à domicile sont prescrits par un médecin (soit à l’hôpital ou par un médecin traitant.) La plupart du temps, ces soins consistent en des prélèvements sanguins, des pansements, de la surveillance, des suivis de maternité…

Les infirmiers libéraux sont ceux qui s’occupent principalement du suivi des patients. Ils peuvent consulter en cabinet ou à domicile et sont rémunérés à l’acte.

Certaines pathologies peuvent demander une visite quotidienne d’un infirmier ou même plusieurs fois par jour.

Mais quelle prise en charge pour les actes pratiqués par les infirmiers à domicile ?

La consultation chez un infirmier, comme pour toutes les consultations chez des auxiliaires médicaux est remboursé à un taux de 60% de la base de remboursement de la Sécurité sociale qui s’élève à 16,13€ .

Il vous faudra également payer une franchise médicale de 0,50€ par acte, plafonnée à 2€ par jour pour les actes paramédicaux.

Attention, si l’infirmier est amené à se déplacer pour votre consultation, cela va engendrer des frais de déplacement. Si le déplacement à domicile a été prescrit par le médecin, ceux-ci sont pris en charge par l’Assurance Maladie. . En effet, ils seront directement versés à l’infirmier. En revanche, si le déplacement à domicile n’a pas été demandé par le médecin, alors les frais seront compris dans les honoraires de l’infirmier.

Autrement dit, si vous pouvez vous déplacer mais que pour votre confort personnel vous préférez faire venir un infirmier à votre domicile, ce sera à vous de prendre en charge ses frais de déplacement.

Dans les cas suivants, le remboursement des frais liés aux services infirmiers est total :

  • Bénéficiaire de la complémentaire santé solidaire ;
  • Enceinte et jusqu’à 12 jours après l’accouchement ;
  • Victime d’une affection longue durée ;
  • Bénéficiaire de soins d’un SSIAD.

Attention, si l’infirmier ne possède pas de lecteur de carte vitale, il est possible que vous ayez à avancer les frais, même si ceux-ci sont intégralement pris en charge.

NB : Dans le cas des infirmiers à l’hôpital : les actes pratiqués sont compris dans les frais d’hospitalisation.

Autres articles dans le même thème